« Plus je suis retraité, plus je suis féministe, car j’éprouve ce qu’a d’humiliant le fait d’être nié comme producteur et exalté comme "très utile", "bénévole" et autres lots de consolation. Je refuse d’être confiné dans une retraite de "solidarité intergénérationnelle". Je refuse l’invitation à "me calmer", à "prendre du temps pour moi après avoir tant travaillé". Je refuse un hors-travail dont l’aliénation est à la mesure de celle du travail dans le capitalisme. Je milite pour le temps sans âge, je refuse de devenir vieux à force d’être marginalisé sur l’essentiel : la responsabilité économique. » La captation inédite de la conférence gesticulée du sociologue et économiste Bernard Friot à l'Espace Yves Coppens de Vandœuvre-lès-Nancy, le 14 mars 2019.

Ajouter un Commentaire