Quelle serait la réaction d'un ancien sidérurgiste de Longwy qui remettrait les pieds sur les terres de l'ancien Pays du fer, reconverties en golf ? Que dirait-il en voyant l'unique, le dernier haut fourneau, couché, laissé à l'abandon sur le flanc, qui sert aujourd'hui de décor pour les touristes frontaliers qui viennent taper leur baballe ? Un court métrage imaginait cette confrontation : Le Spectre du fer de Maxime Simone. Dans cette vidéo d'une dizaine de minutes – premières images d'un documentaire en cours de réalisation – Aymeric et Sébastien Bonetti l'ont filmée, pour de vrai.

Sur le green, ils emmènent deux anciens ouvriers, Sylvain Fochesato et Michel Olmi, figure de la lutte, entre 1978-1979, qui accompagna l'annonce de l'arrêt des hauts fourneaux. Avec eux, Steve Bingham et son épouse Françoise Blusseau remettent pour la première fois les pieds sur ces lieux symboliques qu'ils ont filmés quarante plus tôt. Leur film sur la lutte des sidérurgistes lorrains, Longwy, est une pépite restée dans l'ombre jusqu'à ce jour. Au moment du tournage, Steve Bingham, l’ancien avocat du militant Black Panther George Jackson, était en cavale, accusé d’avoir fourni une arme à son client incarcéré. C'est sur lui qu'est centrée cette vidéo d'une dizaine de minutes, premières images d'un projet de documentaire que les frères Bonetti devraient sortir au cours de l'année 2019 pour les 40 ans des « évènements » de Longwy. Pour l'anniversaire de cette lutte - lutte pour un idéal, bien plus que pour la préservation de l'emploi - qui souleva une ville entière, renommée « République populaire de Longwy », le film de Steve Bingham, véritable coup de poing visuel, devrait également être dévoilé publiquement et éditer sous forme de DVD. Deux grands films, en somme, tournés à quelques décennies d'intervalles, qui devraient voir ou revoir le jour sous peu !

 

Pour tout savoir :
Le récit du retour de l'avocat des Black Panthers au Pays du fer, paru sur CQFD : « Longwy power ! »
Le court métrage de Maxime Simone : Le Spectre du fer
Zoom sur longwy et son « Golf international » : « Main basse sur le green »

Ajouter un Commentaire