Des mois qu'on pensait écrire, composer, chanter, enregistrer, cette chanson. Oser surtout. Oser faire une bombe musicale. Pour dégoupiller et s'égosiller ! Faire un air populaire pour être repris partout. Sur toutes les lèvres. Sur tous les rêves. Un air pour déplaire, surtout. Un hymne pour embrasser (et embraser !) le joli mois de mai qui va arriver...
Ceci n'est pas une chanson. Ou alors une chanson désagréable à l'oseille. Pas un énième truc de commémoration des cinquante ans de Mai 68, bourré de nostalgie et de photos jaunies. C'est un appel à réitération. À éxagération. À dégager Macron. Pour commencer...
Ceci n'est pas (seulement) fait pour être regardé. C'est fait pour ouvrir les yeux. Fermer les écrans. Participer à leur chute. La précipiter. Ça nous a pris d'un coup. En urgence. Mais sans précipitation. Il fallait que tout soit terminé pour le 1er Mai. Il fallait qu'on puisse savourer. Des mois qu'on y pensait, quelques jours pour s'y atteler. Et ce fut fait ! Fait sur l'instant. C'est pas pro. Mais ça peut se propager. Si vous le voulez...


Collectif Phœnix

Commentaires   

0 #1 Nitch 12-05-2018 17:50
:D :lol:
Fantastique et révolutionnaire. Ce qu'il nous faut en ces temps terribles. Merci, et encore merci.
Citer

Ajouter un Commentaire