Alors que l'entreprise « la Française de l'énergie » a donné l'autorisation de forer dès septembre 2016 douze puits en vue de faire de l'exploration sur le « gaz de couche », les collectifs opposés à ces projets ont organisé, fin août, un camp contre les énergies fossiles, non seulement pour amplifier la mobilisation contre ces projets mais aussi pour discuter autour des énergies fossiles et fissiles et des méfaits qu'occasionnent leur surexploitation dans le monde, tant sur les communautés humaines que sur l'environnnement.

Commentaires   

0 #2 Le NJJ 18-09-2016 19:35
L'erreur a bien été prise en compte et rectifiée. Merci pour votre message et vos précisions.
Citer
0 #1 Hauser 07-09-2016 05:45
Bonjour,
A la seconde 4, il est dit que " le gaz de couche est du méthane piégé dans les veines de charbon dans les anciennes mines (Nord, Lorraine, Cévennes, etc.)" Je tiens à rectifier cette erreur qui fait le jeu des foreurs. Les mines de Lorraine sont ennoyées, on n'en tire que de l'eau polluée qu'il faut nettoyer à grand frais. Le gaz de couche est bien extrait des veines de charbon, mais partout ailleurs, sauf dans les mines. Ce sont les campagnes qui sont concernées, les surfaces agricoles nourricières. Merci en tout cas pour cette vidéo.
Citer

Ajouter un Commentaire