Télécharger : mp3, webm

Pour cette deuxième partie de Ich bin très gentil. Je ne suis pas un terroriste, Pierre Merejkowsky explique en quoi ce texte s'intègre très bien dans une série d'émissions “Chez les fous” puisqu'il résulte d'un “phénomène d'illumination illuminatoire”. La folie, pour beaucoup de personnes, se résume à “un autre monde” qui serait distinct du monde des non-fous, notamment par le fait qu'il n'est pas en quête de sens et de réel. En cela, faire une lecture, comme la notre, en décalage avec la bande-son est une méthode radicalement différente qu'une lecture où l'ambiance sonore serait en harmonie parfaite avec la situation décrite. La promenade musicalo-torturée et la narration déjantée évoluent parallèlement au cours de l'heure, ils font leur bout de chemin chacun dans leur coin, ce qui ne les empêche pas de s'allier par à-coups grâce à la puissance de leur dissonante absurdité, leur furieuse résistance à la rationalité.

La forme de notre émission rejoint ainsi le contenu du texte, puisqu'à travers les deux personnages principaux, PM et AC, à travers leurs contradictions,“se dessinent en fait les facettes d'une même évolution”, résume l'auteur. L'histoire, rappelons-le, se déroule durant la création du mouvement écologique au milieu des années 70. Pierre Merejkowsky redonne le contexte : “Il s’agissait de créer tout de suite une société parallèle qui en s’opposant principalement à l’énergie nucléaire symbole de la domination de la technologie sur l’homme et la femme, construirait une société à l’échelle humaine. Dans cet esprit germa l’idée sans doute contradictoire de présenter un candidat à l’élection Présidentielle, celle de René Dumont. Cette immense euphorie fondée sur la spontanéité qui n’est pas sans rappeler certains aspects de la campagne présidentielle de José Bové est la matrice de ce feuilleton.“

Programmation musicale :

  • “Sexe”, Damien Saez

    “L'Auberge”, Brigitte Fontaine

Découvrez ci-dessous le podcast de la première partie diffusée la première fois le 21 décembre 2014 pour retrouver toutes les références concernant le texte lu et la bande-son.

Ajouter un Commentaire