Télécharger : mp3, webm

À l'heure où les histoires simples (simplistes) et les schémas narratifs clairs (incipit, élément perturbateur, dénouement) sont l'apanage des maisons d'édition, des productions et des diffuseurs d’œuvres en tout genre, Pierre Merejkowsky recherche les « espaces de liberté » qui ne sont pas « obnubilés par le sens ». Le réalisateur prophète révolutionnaire, auteur d'une cinquantaine de « films littéraires », entreprend une ambitieuse tournée des radios alternatives et associatives de France. Première étape à Nancy sur RCN. Alors que nous débutons notre série d'émissions « Chez les fous », le texte qu'il nous a proposé, Ich bin très gentil. Je ne suis pas un terroriste, ne pouvait pas mieux tomber.

« C'est un récit à deux voix, dit à l'antenne le cinéaste-écrivain. J'ai participé à la création du mouvement écologique dans les années 74 avec un ami qui s'appelle AC - j'ai pas envie de dire son nom, certains le connaissent peut-être. C'est comme si je me dédoublais, je suis à la fois le personnage d'AC et moi-même. AC pense que le mouvement écologique s'est écroulé à cause d'un complot et le personnage de PM, moi, pense que rien ne s'est écroulé, et que de toute façon tout est éternel. »

Même s'il est bien loin des ambitions et des utopies que portaient ses précurseurs, le mouvement écologique actuel, celui des « Verdâtres », ne peut pas, et ne doit pas ternir le rêve originel – qui reste éternel. Dans Ich bin très gentil…, Pierre Merejkowsky observe les Verdâtres de deux façons : « C'est comme si j'étais dédoublé en moi-même, c'est ça le rapport à la folie. C'est comme si une voix était dans la vindicte terrible “Ils nous ont tué !” et l'autre voix qui dirait “Personne ne nous a tué, on est éternel”. Ce texte est l'intersection de ces deux voix en moi-même. » Ce texte sera lu presque dans sa totalité en deux émissions.

Texte lu :

Programmation musicale :

  • « Ne me quitte pas », Jacques Brel

  • « La Marseillaise », Mireille Mathieu

Extrait sonore :

Film, bande son réalisée par Pierre Merejkowsky, Atelier de création radiophonique de France Culture.

Ajouter un Commentaire