Dans la famille des photographes Piacentini, je voudrais le grand-père, le père, le fils… Oui, la liste est longue. Jusqu'au 16 juin, les photos de Philippe Piacentini sont exposées au Kinepolis de Longwy dans le cadre des 40 ans des évènements de Longwy.

 

Expositions, conférences, projections, spectacles... Du 5 au 16 juin, la capitale va être en ébullition ! La capitale, c'est celle du Pays-Haut, celle de l'acier aussi, celle, surtout, de la révolte populaire : Longwy. Une ville entière qui se souleva contre la fermeture des hauts-fourneaux sous l'hymne « Longwy vivra ! » Vol de la coupe de France de football, « kidnapping » de Jonnhy Hallyday, création de la première radio pirate dédiée à une lutte, Radio Lorraine Cœur d'Acier... Et tout cela en un si court laps de temps, entre 78 et 79, période où l'histoire fut si dense, si intense, qu'on a du mal, quarante ans après, à résumer ce que fut la République de Longwy. Et tant mieux ! Car on ne résume pas la Commune, on ne résume pas le Front Populaire, on ne résume pas Mai 68. Donc on ne résume pas Longwy ! Si les images fortes et les actions coups de poings ont marqué les esprits, il faut bien deux bonnes semaines pour revivre un peu, du moins retrouver la saveur de ces « évènements », cette lutte pour un idéal, bien plus que pour la préservation de l'emploi, qui faillit tout faire vaciller. Quarante ans après, bien que le dernier haut-fourneau de la ville soit couché à jamais, au beau milieu du green d'un golf, tentative de reconversion inadaptée, démesurée, c'est la mémoire d'une population qui est à l'honneur, à travers cette série de rendez-vous, dont l'un des temps forts est la projection d'un film inédit, sobrement intitulé Longwy, ressurgi spécialement pour l'occasion, tourné au plus fort de la lutte par un réalisateur américain, Steve Bingham, qui donnera d'ailleurs une conférence... Découvrez le programme !

Pour ses trente ans, Radio Caraïb Nancy (RCN) propose une soirée rock et spoken word ce vendredi 16 mars, 21 heures, à L'Autre Canal. Au programme : Feu ! Chatterton et Catatrophe. Plus d'infos sur www.rcn-radio.org Redécouvrez à cette occasion toutes nos émissions enregistrées sur RCN dans la partie Radio NJJ.

La librairie-café associative Quartier libre, située en vieille-ville (11 Grande Rue à Nancy), propose une présentation du livre L'École du peuple, en présence de Véronique Decker, le samedi 9 septembre à 18 heures. La directrice d'école décrit son quotidien auprès de ses élèves de la cité Karl-Marx à Bobigny. Il y est question d’apprentissages lents, d’éveil au monde, de pédagogie Freinet, de fraternité, d’amour et d’empathie, mais aussi d’injustice et de casse de l’école, des quartiers populaires et des solidarités. Le vendredi 15 septembre à 18 heures, c'est Charles Pépinster, ancien instituteur, instigateur du Groupe Belge d’Éducation Nouvelle (GBEN), qui sera l'invité d'une rencontre-atelier pour réfléchir ensemble à la cohérence entre pratiques pédagogiques et modes d'évaluation.

Ce weekend, il n'y en aura pas que pour Virginie Despentes, Erik Orsena et autres Franz-Olivier Giesbert au Livre sur la Place. Il y aura aussi les éditions Paroles de Lorrains ! Du 8 au 10 septembre, venez découvrir sur leur stand Des mines et des hommes, superbe ouvrage collector et collectif, rédigé par des experts (ancien ouvrier-sidérurgiste, sociologue, chercheur en histoire...) de l’activité minière autour de Piennes, Villerupt-Audun le Tiche et, de manière plus large, de la Moselle. Le résultat, c'est une œuvre de militants de l'édition de 350 pages, 500 photos, comprenant portraits, témoignages, documents rares...
Retrouvez également les autres best-sellers de Paroles de Lorrains : Gouraincourt-Longwy, un passé composé ; Les Ombres noires, un thriller social sur fond de hauts fourneaux ou encore LE livre-témoignage de référence sur les 110 ans de lutte sociales en Pas-Haut.