Sortie ce 27 juillet de notre seizième numéro consacré à la Ghettoïsation organisée des réfugiés en Lorraine à travers l'exemple de Metz où plus de 700 femmes, hommes et enfants survivent sur le camp Blida. Le Nouveau Jour J est vendu 4 euros dans tous les kiosques et tabacs-presse du Grand Nancy, ainsi que dans une bonne partie de la Meurthe-et-Moselle. Et pour la première fois à Metz dans les cinquante points de vente de la ville ! Découvrez le menu...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dossier spécial

La Ghettoïsation organisée des réfugiés

À Metz, depuis 2012, cinq générations de migrants se sont succédées. La capitale mosellane est une étape incontournable pour les demandeurs d'asile venus d'Europe de l'Est, déposés par les passeurs, attirés par le guichet unique où ils enregistrent leur première demande. Cinq saisons et le même camp se reforme inlassablement, toujours à peu près aux mêmes périodes de l'année, peu de temps après la trêve hivernale, quand les expulsions ne sont plus interdites, et toujours au même endroit, avenue Blida, où les autorités ont concédé un parking boueux en face d'un incinérateur pour que les femmes, hommes et enfants puissent poser leurs tentes. Ils sont plus de 700 rien qu'en ce moment. Le camp déborde.

C'est là que nous vous emmenons, d'un camp Blida à un autre, à six mois d'intervalles, six mois de bidonvilles, démantèlements, squats, expulsions, mais aussi de résistance citoyenne, dans ce dossier spécial sous forme de carnet de bord dispatché dans notre seizième numéro.

 

La vraie censure expliquée aux lycéens

Au secours, voilà Journaliste d'un Jour ! L'opération de découverte du monde de la presse destinée jusque-là aux lycéens alsaciens commence à s'étendre, doucement mais sûrement, dans le reste de la Grande Région. Les lycéens pourront ainsi répondre aux commandes « suggérées » par les institutions « partenaires » et le Crédit Mutuel (propriétaire des treize quotidiens régionaux de l'Est). Un enrichissant apprentissage de la censure quotidienne qui nourrit chaque jour de résignation les journalistes dans les rédactions.

 

Les prisonniers des pavillons

Chinois et maladroit, Henry cumulait une double peine – triple, même, si l'on inclut sa cinquantaine douloureuse... Ça faisait beaucoup, quand même, pour un éboueur. Surtout au milieu des prolos de droite, racistes « mais pas méchants hein ». Henry en bavait sévère derrière son camion-benne et ne demandait pas mieux que de se barrer de là. Mais s'il se battait avec un courage de fou, c'était pour ses enfants, sa femme et surtout... le loyer. Henry venait de devenir propriétaire. Il était, comme dans un bouquin qui m'a marqué, au cœur du Cauchemar pavillonnaire.

 

J'ai testé pour vous

La potion anti-Macron

Les Macron Leaks, le nouvel ordre mondial des Francs-Maçons, la théorie de la conspiration des Reptiliens... De la foutaise, tout ça ! Nous, on a mieux pour expliquer le succès fulgurant du nouveau Président. Et on connait même le secret pour l'arrêter tant qu'il est encore temps...

 

NJJ numéro 16
Été 2017
36 pages (A4)
Prix : 4 euros


Vendu dans plus de 150 kiosques sur Metz, Nancy et dans toute la Meurthe-et-Moselle
Ainsi que sur les points de vente suivants
Et aussi en vente en ligne sur le site de la Boutique militante

Ajouter un Commentaire