Imprimer

Victoire totale du Nouveau Jour J ! Relaxés sur la forme et le fond, les six prévenus de l'affaire d'affichage sauvage (des membres et ex-membres de notre canard) n'auront aucun dommage et intérêt à verser. C'était, en substance, le délibéré rendu vendredi 18 mars au tribunal d'instance de Nancy. Un sacré soulagement au vu des risques encourus : 7146,80 euros réclamés par le Grand Nancy au titre de la réparation d'un préjudice et 7500 euros d'amende - par affiche... Soulagement d'autant plus important que le fameux affichage (la Une de notre première sortie en kiosques) remontait à... juin 2013. Une première relaxe, en mai 2014, devant la juridiction de proximité (suite à une plainte de la Ville de Nancy) n'aura pas suffi. Il en fallut une seconde suite à une plainte du Grand Nancy. Mais notre vraie victoire, c’est d’avoir pu compter sur le soutien de nos lectrices et lecteurs ! Alors : merci. On se remet au boulot ! Car c'est pas le tout : on doit encore sortir un nouveau numéro...